Les bruits de Copenhague

Les bruits de Copenhague

Dernière semaine de négociations à Copenhague ! Le Sommet de l’ONU prendra fin vendredi avec l'espoir de signer un accord international et légalement contraignant sur le climat. Durant toute cette deuxième semaine de négociations, suivez heure par heure l'évolution de la conférence danoise. Retrouvez, en mode condensé et dès que l’actualité l’impose, les dernières infos, en direct de Copenhague.

  • Lundi 14/12. Salle de presse du Bella Center. 20h40. "Yes we keep in touch"

Selon Todd Stern, Barack Obama appelle régulièrement à Copenhague pour prendre la température. Sinon, rien de neuf dans les déclarations du très apathique chef de la délégation américaine. Ils ne bougeront pas, tant que les autres ne bougent pas. Pas nommée, mais visée, la Chine n’a qu’à bien se tenir. La partie de poker est loin d’être terminée.

Todd Stern, négociateur en chef des Etats-Unis, accompagné de la responsable presse de la délégation américaine. (Delphine Rigaud / Durable.com)

  • Lundi 14/12. Salle de presse du Bella Center. 20h30. Prolongations américaines

Les Américains jouent les prolongations. Leur conférence de presse, annulée dans l’après-midi, a été déplacée en début de soirée. A l’entrée de la salle, les représentants du G77 et de la Chine viennent de terminer leurs déclarations aux journalistes. Après quelques heures de suspension, ils sont de retour dans leurs fauteuils de négociateurs, très énervés. Il ne s’agissait pas d’un blocage selon eux. Un simple refus de se laisser « berner » par le jeu des « industrialisés » qui prendraient les mesures de Kyoto pour les mettre dans Copenhague et faire porter le prix de leur pollution historique à l’ensemble des pays. « Pourquoi devrions-nous payer l’addition ? ». Le G77 et la Chine doivent discuter toute la soirée de la stratégie à adopter pour avancer. Jusqu’à minuit.

  • Lundi 14/12. Hall H du Bella Center. 18h. Fossile un jour...

Remise des fossiles du jour. 1er : USA. 2ème : Union Européenne. 3ème : Canada et Arabie Saoudite. Pour plus de détails, le site officiel de « Fossile of the day ».

  • Lundi 14/12. Media Center. 17h30. L'Europe accuse

La conf de presse de l’Union Européenne sera suivie avec l’audiophone distribué par l’organisation. Très utile, l’outil permet de suivre en live les conférences à distance. Bonne parade aux fréquents retards dus à l’incapacité de la journaliste à se retrouver à deux endroits au même moment. Les oreilles entre les écouteurs, les yeux sur les écrans suspendus. L’UE parle. Elle accuse les Africains de bloquer et d’empêcher l’avancement des négociations. « Nous sommes ici prêts à discuter, nous ne voulons pas de blocage des possibilités de discuter ».

  • Lundi 14/12. Media Center. 17h. Les jeunes écolos au bord du désespoir

Email d'Alexandra Luciani, responsable France de l'ONG Solar Generation. Les arrestations massives de la police ce weekend et les restrictions quant à l'accès au Bella Center ont atteint le morale des jeunes mobilisés à Copenhague. 

« La communauté internationale des jeunes est sur les nerfs. Des idées de plus en plus confrontatives d'actions émergent peu à peu. Dès demain, notre présence sera limitée à seulement 20% de nos effectifs, pour être progressivement réduite dans les jours qui viennent. C'est la révolte qui nait quand on sait que notre futur est actuellement en train d'être négocié, et qu'on nous fout dehors sans autre formule de politesse. Dès demain, plusieurs jeunes, dont je fais partie, rejoindront Climate Justice Fast pour entamer un jeûne de soutien. Jeudi, les YOUNGOs ont validé l'organisation d'un jeûne solidaire de l'ensemble des jeunes présents à CPH.

Comme l'accès au centre nous sera interdit, des événements auront lieu dehors, ils sont actuellement en cours de discussion.Nous ne savons plus quoi faire. Nous nous confrontons chaque jour à la corruption, l'hypocrisie et le greenwashing des gouvernements. Le désespoir est bien présent, et nous ne cachons plus notre rancœur et notre incompréhension face aux leaders mondiaux ».

  • Lundi 14/12. Bella Center. 13h45. Un chien chaud cheap

La conférence de presse de l’Union Européenne se tient dans 15 minutes. Autant de temps pour attraper en vol un g(d)outeux « French hot dog ». Initiée par la presse brésilienne. L’association de la saucisse américaine et de la baguette tricolore. Le ketchup fait le liant. Sur ce terrain là, au moins ils s'entendent. 14 couronnes danoises (1,88€ selon le cours du jour), c’est le plus cheap et normalement le plus rapide. Mais aujourd’hui, tout le Bella s’est donné rendez-vous devant le stand. Ca valait le coup de se presser (et de tester), la conférence de presse de l’UE est reportée.

Arhur Runge Metzger, l'un des négociateurs représentant l'Union Européenne

(Delphine Rigaud / Durable.com)

  • Lundi 14/12. Bella Center. 13h00. Ambiance "Dîner de cons"

Les Africains et le G77 (groupe de 130 pays en développement) décident de suspendre les négociations. La crainte du « meurtre » (« killing Kyoto ») du protocole de Kyoto qui oblige les seules nations industrialisées à baisser leurs émissions de CO2 (à l'exception des Etats-Unis qui ne l'ont pas ratifé). Un délégué nigérian aurait déclaré aux correspondants de Libération : « Pas question de parler avec des pays qui nous prennent pour des cons ». Ambiance.

  • Lundi 14/12. Salle de presse du Bella Center. 12h45. Une conférence de retrouvailles

Yvo de Boer, Secrétaire Exécutif de la Convention-cadre (Delphine Rigaud / Durable.com)

Yvo de Boer, Secrétaire Exécutif de la Convention-cadre, fait sa déclaration quotidienne. « Je suis content de voir que Philipp a acheté un nouveau costume depuis Bali » ! Rires dans la salle. « C’est un peu serré Philipp ! ». Private joke. Le chevelu Philipp aura la première question après une déclaration « out va bien dans le meilleur des mondes » de la part de Yvo de Boer. Le monsieur loyal de Copenhague est en forme aujourd’hui. A la métaphore d’un journaliste « si l’on devait marcher jusqu'au sommet de cet accord sur le climat, à quel endroit sur la route en serions nous ? », il répond : « Je pense qu’on est à mi-chemin. On fait la queue pour le télésiège et le reste du trajet sera rapide, onctueux et relaxant ». Rires dans la salle.

Après l'intervention de M. de Boer, le responsable du Bella Center, Axel Wuestenhagen, présente ses plates excuses pour la mauvaise gestion de l'embouteillage du matin. Face à l'affluence et à cause de l'arrivée des chefs d'Etats en fin de semaine, les mesures de sécurité sont renforcées. 45 000 personnes accréditées pour pénétrer dans le Bella Center, alors qu'il ne peut normalement en accueillir que 15 000... Ce sera « premier arrivé, premier à rentrer ». Jeudi 17, la nuit sur place se profile. Penser à prendre un sac de couchage.

  • Lundi 14/12. Bella Center. 10h30. Les ONG parées pour la deuxième semaine

Enfin libérée de la foule ! Direction le Media Center au cœur du Bella. Installation rapide avant le point presse donné par le RAC. Comprendre Réseau Action Climat. Spécialisé sur le thème de l’effet de serre et du changement climatique, l’organisme est le représentant français du réseau mondial d’ONG concernées par ces thématiques. Greenpeace, WWF, la Fondation Nicolas Hulot et autres sont présents autour de la table. La presse française attentive écoute le débriefe de cette première semaine de négociations. Il faut tendre l’oreille. Brouhaha au Bella.

Pessimisme général. C’est le blocus général entre les nations. Les « émergeants » et « en développement », pour s’assurer de la survie du protocole de Kyoto, refusent de s’engager sur l’accord en préparation. Les « industrialisés » excluent tout avancement sur Kyoto tant que les « émergeants » n’ont pas dévoilé leurs objectifs chiffrés sur le futur accord. Partie de ping pong.

José Bové dans le hall principal du Bella Center (Delphine Rigaud : Durable.com)

A la table d’à côté, s’est installé José Bové, eurodéputé et candidat aux régionales avec Europe Ecologie. La veille, il s’illustrait sur la scène du Klimaforum, le contre-sommet du Copenhague officiel, dans un débat qui réunissait les Verts du Canada, Brésil, Australie et Kenya. En français dans le texte, « au nom de la biodiversité culturelle »,  le discours bien rodé, il a réussi à tirer les applaudissements de la salle (préalablement) acquise à sa cause.

Interview avec Karine Gavand, chargée de campagne climat à Greenpeace, sur le bilan de la première semaine de négociations. Sur le petit écran LCD de la caméra, au second plan, mouvement de foule. Jean-Louis Borloo fait son apparition. La presse se précipite. Le ministre du Développement Durable français s’arrête quelques minutes et reprend son chemin vers Tycho Brahe, la salle plénière.

  • Lundi 14/12. Bella Center. 9h. Matinée embouteillée

Il fallait être très matinal pour pénétrer sans encombres dans le Bella Center où se déroulent les négociations du traité de Copenhague. Au pied de la station de métro, ligne 1, la foule s’amasse. La police filtre. ONG, observateurs, délégués, journalistes ou encore politiques, peu importe le CV. Aucun passe-droit n’est distribué. On se croirait rue des Cordeliers début août, en pleines fêtes de Bayonne. Entre les 30 mètres qui séparent l’escalier et l’accès au Bella Center, pas un centimètre carré de libre. Les métros se vident. La foule s’agglutine. Des centaines, des milliers, difficile de compter.Impossible de franchir l’étroite entrée grillagée du complexe transformé en blocos pour cette ultime semaine de négociations.

C’est la politique du compte goutte. 1h30 d’attente pour les heureux possesseurs d’accréditations. 6 heures de patience pour les malheureux qui arrivent tout juste à Copenhague et qui n’ont pas encore retiré leur précieux sésame. La masse reste étonnamment calme dans le froid polaire de Copenhague. Ca pourrait dégénérer. Le mégaphone du chef de la sécurité hurle aux membres de l’ONU et représentants des délégations de se diriger vers l’entrée Sud. Précieux mais vain conseil. Prisonniers, nous le sommes tous !

A découvrir

L'épisode du texte danois

L'épisode du texte danois

Deux journées de négociations auront suffi pour que les esprits ne ...

Copenhague 2009 : des objectifs pas assez ambitieux

Copenhague 2009 : des objectifs pas assez

Les 193 pays qui participaient au sommet  de Copenhague se sont quittés sur un...

Suivez en direct l'ouverture de la conférence de Copenhague

Suivez en direct l'ouverture de la conférence de

Lundi 7 décembre 2009, le Sommet de l’ONU sur le climat à Copenhague a débuté....

Les ministres arrivent à Copenhague

Les ministres arrivent à Copenhague

Depuis le 14 décembre, nous vous proposons de suivre en direct les négociations...

La société civile gronde

La société civile gronde

A trois jours de la clôture du sommet de Copenhague, la société civile redouble...

48 heures pour sauver le climat à Copenhague

48 heures pour sauver le climat à Copenhague

Il reste 48 heures aux délégations pour s'entendre sur un accord international...

Clôture du Sommet de Copenhague en direct

Clôture du Sommet de Copenhague en direct

Dernier jour des négociations à Copenhague ! Notre journaliste n'a pas beaucoup...

Annonces idlead